FAQ

 


 

1- Qu’est-ce que l’énergie photovoltaïque ? 

Cela désigne l’électricité fabriquée à partir de la lumière du soleil grâce à une pile à photon. 

C’est différent de l’énergie solaire thermique qui utilise des tubes remplis d’air ou d’eau pour transporter la chaleur du soleil. 

2- Où puis-je installer des panneaux solaires ? 

Les toits sont souvent des espaces exposés au soleil de manière idéale. Cependant, il est parfois pertinent de fixer les modules sur la façade, un couvert à voiture, un balcon ou même dans le talus. Une étude spécifique permet de déterminer avec précision les intérêts de chaque solution. 

3- Quels avantages à intégrer une installation solaire à la toiture ? 

L’intégration en toiture consiste à utiliser le système de production d’énergie pour assurer l’étanchéité du toit. Pourquoi investir dans deux produits différents (tuiles + panneaux) quand un seul peut suffire ? 

La fixation des panneaux directement sur les lattes et contrelattes permet une excellente dispersion des charges de neige. 

La subvention de la confédération est plus élevée lorsqu’un système photovoltaïque remplace les tuiles. 

4- Puis-je bénéficier d’une déduction fiscale pour mon système photovoltaïque ? 

Dès la cinquième année après la construction du bâtiment, l’investissement peut être inscrit dans les coûts d’entretien du bâtiment . 

5- Qui délivre les subventions pour les installations solaires ? 

La rétribution pour les systèmes photovoltaïques est organisée par la société PRONOVO : www.pronovo.ch 

Le Canton permet d’obtenir également des subventions pour les systèmes solaires thermiques : www.vs.ch 

Votre commune a peut-être également un programme de promotion, consultez la liste des mesures : www.vs.ch/programme

Nous vous aidons à constituer les dossiers de demandes. 

6- La fabrication d’un panneau photovoltaïque est-elle écologique ? 

Un panneau photovoltaïque produira en 3 ans autant d’électricité qu’il en a fallu pour le fabriquer. 

En fin de vie (30/40 ans), il sera recyclé à plus de 95%. 

7- Est-ce que la vente de l’électricité produite peut constituer un revenu à déclarer ? 

Oui, si la quantité vendue dépasse 10'000 kWh/an (disposition cantonale du Valais). 

8- Quel délai prévoir pour les démarches administratives ? 

Le traitement administratif des communes est en principe de 30 jours, que ce soit pour l’annonce simplifiée (bâtiments existants), ou la demande d’autorisation de construire (bâtiments neufs). 

9- Combien d’électricité puis-je produire par an ? 

Selon l’orientation, la localisation et l’inclinaison d’une installation photovoltaïque, elle produira annuellement entre 850 kWh et 1400 kWh par kilowatt installé. Une estimation spécifique est calculée pour chaque projet. 

10- Pourquoi choisir de consommer l’électricité produite au lieu de la vendre ? 

L’électricité solaire autoconsommée revient moins chère que celle achetée à votre distributeur car la facture du distributeur comprend l’énergie + les taxes (acheminement, TVA, …), vous faites l’économie du tout. 

Lorsque vous vendez votre production excédentaire, seule l’énergie vous est achetée nette de taxes

11- Une installation solaire fonctionne-t-elle par temps couvert ? 

Lorsque la couverture nuageuse permet de regarder dans la direction du soleil sans plisser des yeux, les systèmes photovoltaïques produisent alors entre 10 et 20% de leur puissance grâce à la lumière qui filtre à travers les nuages. 

Pour une installation solaire thermique, la lumière n’est pas suffisante. Si les nuages bloquent la chaleur du soleil, le système s’arrête de fonctionner. 

12- Peut-on faire fondre la neige pour dégager les panneaux en hiver ? 

Une épaisseur de neige de 5mm sur le verre suffit à stopper le fonctionnement de l’installation. L’ordonnance sur l’utilisation rationnelle de l’énergie (OURE), interdit d’utiliser de l’électricité non solaire pour alimenter des câbles chauffants qui seraient installés sous les panneaux. 

13- Comment surveiller le fonctionnement de mon installation solaire ? 

Des applications gratuites pour PC et smartphones permettent de visualiser les courbes de production et les différentes valeurs mesurées. 

14- L’installation doit-elle faire l’objet d’une maintenance ? 

Les installations solaires ne nécessitent que peu de maintenance. Une inspection périodique de l’installation peut prévenir les pertes de rendement. 

Selon l’environnement, une recommandation spécifique est fournie au propriétaire de l’installation. 

15- Autonomie et Autoconsommation, quelle différence ? 

Taux d’autonomie : Part venant du solaire qu’il n’est pas nécessaire d’acheter venant du réseau. 

Taux d’autoconsommation : Part de la production solaire qui n’a pas été vendue car utilisée instantanément ou en différé. 

16- Puis-je partager mon électricité solaire avec mon voisin ? 

Depuis Janvier 2018, la réglementation permet de mutualiser les productions et/ou les consommations photovoltaïques pour autant que le réseau du distributeur local ne soit pas utilisé pour partager l’électricité entre les propriétés. Cela autorise la création d’écoquartiers, grâce à quelques modifications de raccordement des compteurs électriques. 

17- Existe-t-il des labels de qualité ? 

L’association faîtière Swissolar décerne le label « pros du Solaire » aux installateurs ayant satisfait un certain nombre de critères d’expérience et de qualité. EFISOL SA fait partie des Pros du Solaire : www.solarprofis.ch/fr/pourquoi-un-pros-du-solaire 

18- Quelles normes doivent être respectées pour les installations photovoltaïques ? 

Les plus importantes parmi toutes les règles à suivre, 

Les panneaux photovoltaïques doivent être conformes aux normes européennes IEC61215 et IEC61730. 

Le système de fixation et la façon de le mettre en oeuvre doivent respecter les normes SIA 261 et SIA 232. 

La sécurité électrique pour les utilisateurs est encadrée par la NIBT 2015. 

La sécurité des travailleurs tient au respect des exigences de la SUVA. 

L’état de la technique est tenu à jour par l’association Swissolar : www.swissolar.ch